2018 Juillet 2018 Juin 2018

2018 // Juin – Juillet // Les sorties

2018 juin / juillet

26 juin – 11 juillet Sète /Espagne / Sète

25 – 18h40 passage des ponts à Sète et amarrage au port de plaisance pour un départ matinal

26 – 27 Sète / Port Leucate départ 0600 arrivée 1600 moteur 8 heures 44 milles F1 – 3
Navigation peu plaisante avec des airs variables nord variant SW SE et une bonne houle.
Arrivée à Port Leucate rendez-vous pour l’apéro avec nos amis belges Nadine et Thierry rencontrés auparavant au iles du Frioul .
SURPRISE : La numérotation des pontons étant pas correcte sur le plan nous avons demandé sur le ponton le chemin à une personne assise dans son bateau moteur. Mais on se connait !! Les Forster…Patricia et Jo avec leur fils se prélassent par là-bas alors que nous naviguions sur le lac de Neuchâtel de nombreuses années. Mais quel hasard.
Nuitée 42.80€

 

 

 

27 – 28 Port Leucate / Collioure départ 0700 arrivée 1300 moteur 3 heures 23 milles F1-3
Lors de la navigation panne de l’alternateur avec le fusible de 200ampères qui a sauté.
Terminé le voyage sous voile. Changé le fusible et tests en navigant. L’alternateur charge plus de 21 ampères et devient hyper bouillant avec une forte odeur d’isolation cramée.
L’entré dans Colliour est magnifique avec son château et son port. Le lieu et pittoresque.
L’amarrage se fait sur une bouée dans le port car il n’y a pas de place disponible.
Joli visite de la cité.
La nuit à été très désagréable car une forte houle entrait dans le port par le travers du bateau et c’était intenable. En plus au matin des exercices militaires avec un hélicoptère à ras de l’eau lâchait des hommes grenouilles à la mer avec un beau boucan.
Nuitée sur bouée 45€ c’est du vol…..


soirée Collioure

 

28 – 29 Collioure / Banyuls sur Mer départ 1000 arrivée 1600 moteur 2 heures 7 milles F3 – 4
Fuite du port de Collioure suit à la forte houle. Le but étant de contourner le cap Bear pour nous abriter de la houle dans l’anse des Paulilles. Vu le peu de distance nous avons mis que le génois et de ce fait par le manque d’appui au portant, nous nous sommes fait bien secouer par les vagues. Nous avons appuyé avec le moteur avant que le mal de mer nous prenne.
Sur place à l’ancre, tentative de réparation de l’alternateur sans succès.
Le vent tournant SE nous avons décidé de continuer la route pour Banyuls sur Mer proche de là, où nous serions mieux abrités.
Amarrée sur une bouée nous sommes restés à bord en profitant d’un concert d’une fanfare locale sur la plage. Le lieu à l’air charmant. Nous reviendrons….
Nuitée gratuite

soirée Banyuls

Départ Banyuls

29 – 30 Banyuls sur Mer / Puerto de la Selva départ 0630 arrivée 0900 moteur 2.5 heures 10 milles F1 – 3
Tout moteur. Essais de l’alternateur et ce coup la flasque de la poulie à sauté et le tout devient inutilisable. Donc la seule recharge est le soleil.
En passant au large du cap Cerbère changement de pays et changement du pavillon Français par celui de l’Espagne sur le tribord du mat.
Mis à l’ancre au font de la baie à coté du village blanc de la Selva. Avec l’annexe, rentré au port puis visite, courses, apéro et repas dans ce charmant lieu avec des prix très raisonnables. Soirée agréable dans le cockpit du bateau.
Nuitée gratuite

France / Espagne

30 juin – 1er juillet Puerto de la Selva / Golf Rauener Cala Talabré départ 0700 arrivée 0800 moteur 1 heure 3.5 milles F1
Magnifique baie avec des criques rocheuses et petites plages au fond. Nous avons prospecté quelques coins et nous sommes résolus pour la Cala Talabré.
Baignade, Schnorkeling et farniente. A midi venue de pleins de petits bateaux locaux pour passer un moment de piquenique puis en fin d’après-midi nous sommes à nouveau solos pour passer la nuit.
La petite crique est soumis à de fortes rafales de vent mais l’ancre est bien accrochée et enfui profondément dans le sable. Dans la nuit aux milieux des parois rocheuses il fait très sombre et c’est un peu angoissant mais on si fait. Le télémètre à laser nous permet de contrôler notre position et plus de l’alarme mouillage, et profondeur. Un peu « chillard » cette nuit-là….

Golf Rauener

 

1er – 3 juillet Cala Talabré / Cannet et Roussillon départ 0900 arrivée 1330 moteur 5 heures 23 milles F1-2
Moteur, moteur , mare du moteur, on a pas l’habitude sur le lac de Neuchâtel de l’utiliser autant, mais on l’aime bien ce petit Yanmar.
Passé la frontière Espagne / France et changement de pavillon dans le mat.
Arrivée au port sur un Catway (petit ponton latéral au bateau)
Nous décidons de passer deux nuits sur place. Visite du port immense par un bonne fournaise. Manquais des bistrots et de la bière. Au bout du port un bac pour retraverser la rade mais nous étions hors horaire donc retour dans l’autre sens à pied. On pense avoir fait bien 10km.
Promenade sur les quais de Cannet, lieu hyper touristique (enfin que touristique). Plages interminables de sable fin magnifique mais après la Cala Talabré ou nous étions presque seul au monde, le contraste est énorme et ne fait pas envie.
Nuitée 37.5€ soit 75€

 

3 – 7 juillet Cannet / Cap d’Agde départ 0530 arrivée 1300 moteur 7.5 heures 40 milles F1-2
Remoteur ……
Amarrée au places visiteurs. Avons pris rendez-vous (alternateur) 2 jours avant avec le chantier La Croix du Sud de bonne renommée selon les infos de deux bateaux amis, mais le mécanicien tarde à venir car en cette saison le chantier semble être en mode surcharge de boulot. Il nous faudra 3 jours pour une visite sommaire sur le bateau puis après de nombreux appels et passage au chantier nous obtenons un rendez-vous fixé au chantier avec le bateau pour le ….. 7 août.
La nuit du 3 au 4 entrée de houle par le travers et belles secouées dans notre place. Mais qui a inventé la houle ? Le 4 visite en vélo du Cap d’Agde et le soir invité par les voisins visiteur , Roger et Claire sur le voilier Morito 2 pour boire un ………puis plusieurs hips Moritos jusqu’à 1h00. Cela à fini en agape pour le souper (Dîner en France). Le lendemain apéro sur l’étoile filante ou Roger nous a initié à l’élaboration d’un bon Morito et amené une terrine de sanglier avec une soirée sympathique à la clef en se racontant pleins d’aventures de la vie.

Nuitées 46€ soit 184€

Lever de soleil et pétolle

Orage au Cap d’Agde

 

7 – 11 juillet Cap d’Agde / Gruissan départ 0830 arrivée 1500 moteur 1 heure 22 milles F3 – 4
Super navigation sous voile. Ça fait du bien !
Le matin vent thermique de terre NW puis arrêt total vers 11h00 pour l’apéro et diner puis reprise inverse en SE depuis 13h00 . Wouate aille zeu ….
Arrivé à Gruissan au quai d’honneur pour prendre note de notre place visiteur. Renseignement pris nous nous rendons à pied à ladite place pour préparer ensuite nos amarres à l’avance.
Lorsque nous nous rendons à la place avec le bateau celui-ci ne rentre pas car la place est trop étroite. Nous appelons la capitainerie avec la radio VHS et voici pas, que malgré que la capitainerie du port m’aille marqué la place 39 du ponton 2 E , le marin d’eau douce que je suis aie regardé la place 34. Mais quel benêt, surtout que les amarres était naturellement du mauvais coté. Ma réputation est faite ici. Ils ont dû ce dire : Mais ces ptit suisse z’on rien dans la tête……
Nous avions salué un bateau (Fleur de Lyss) visiteur au Cap d’Agde que nous avons retrouvé à Gruissan et après les échanges de politesse à la capitainerie nous nous sommes quittés. Une fois amarrée dans notre place le capitaine Olivier accompagné de ses deux enfants Pierre et Naïs nous à apporté son surplus de pêche fait lors de la traversé. 6 magnifiques maquereaux. Nous en avons fait notre souper et avons ensuite invité l’équipage au complet avec son épouse Fanie pour le café.
Super soirée avec plein d’échanges. Nous avons offert le livre Tamata de Bernard Moitessier à Olivier qui ne l’avais encore jamais lu.
Le 8 rendez-vous à la plage des chalets pour retrouver notre belle-fille Nathalie avec nos petits enfants Leevan et Eden pour passer un moment ensemble c’eux-cis étant en vacances par là. Nous les avions pas revu depuis notre départ mi-avril.

Gruissan

Le 9 après-midi surprise… Stella se fait aborder par une voiture qui demande son chemin. C’est John et Lulu du Jura qui ont un bateau au Nid du Crô à Neuch. Ils vont à Banyouls et comme il ont vu sur Facebook que nous étions à Gruissan ils ont décidé de nous faire

la surprise. Apéro à bord et discutions nos aventures respectives.
Soirée promenade puis souper rôti avec Nathalie et nos petits enfants à bord de l’étoile filante.
Nathalie nous ramena les petits le dimanche 15 à Sète ou ils passeront une semaine en notre compagnie avec notre fils Michael.

Le 10 journée tranquille pour nous à bord, farniente, glandouille, apéro etc
Nuitées 37€/jour soit 148€

11 juillet Gruissan / Sète départ 0730 arrivée 1500 moteur 1 heure 33 milles F3-5
Super navigation au portant qui nous a permis de rentrer à la levé des ponts qui se font exceptionnellement et tant que test à 14h30 pour le mois de juillet.
Retour dans notre place ou nous resterons jusqu’au 6 aout afin de recevoir la famille en vacances.

Départ Gruissan

Sète en vue

Fin du tour
Distance totale 205 milles en 48 heures dont 31 heures de moteur soit environ 93 lites à 1.42€ = 133€
Nuitées 494.80€

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *