2018 Aout 2018 Octobre 2018 Septembre 2018

2018 // aout – octobre // Les aventures

27 août – 29 octobre Sète /Menton / Sète

27 au 29 Sète / Menton
Départ le 27 août à 1800 – arrivée le 29 à 1200. 42 heures pour 211 milles dont moteur 38 heures F1 – 3
Première grande navigation sur 2 jours et deux nuits. Nous avions des vent faibles et irréguliers et la houle ne permettais pas de naviguer à voile seul. Donc voile et moteur. A voile seul nous aurions certainement mis le double ou triple de temps. Organisation des quarts de minuit à 0400 pour Stella.
Le passage de iles d’Hyères se faisant de nuit nous décidons de les contourner par le sud pour plus de sécurité.
A Menton, nous avons refait le plein de Diesel soit 118 litres soit une consommation de 3.1 l/h

29 août au 3 septembre à Menton
Ancré devant le vieux port de Menton et du 2 au 3 dans le port
Moteur 7.8h visite Monaco retour
Travaux :
Au mouillage gratté le coque sur les côtés avec une spatule pour élever les coquillages.
Changé le système de distribution d’eau des réservoirs.
Pris un gros grain le 1er avec force 7. L’ancre a dérapé et la poupe du bateau c’est approché à 10m du môle du port. Appuyé au moteur durant 1 heure pour maintenir la position. Là nous avons eus de la chance car deux heures avant nous étions partis en ville avec l’annexe pour faire des courses.
Le 2, visite de notre cousine Katia et de Jérôme venu d’Alsace.
Navigation au moteur pour visiter les deux ports de Monaco et baignade au large du musée océanographique. Le port de Fontvieille au bas du rocher est magnifique.
Le soir, retour à Menton où nous avons été invités à souper au restaurant par nos deux convives.
Nuitée au port à 42.70€

3 au 4 et 5 septembre Menton – Mer d’Eze – Pointe des Fontettes – Anse de la Scaletta
Navigation 13.86 milles moteur 4.4h F1-2
Départ de Menton à 1000 sous voile en longeant la côte direction ouest.
Ancré dans la baie efface de Eze à 14h00 mais avec une bonne houle.
La houle étant forte, le mouillage n’était pas tenable et départ au moteur à 2200 cap à l’ouest en slalomant entre les megayacht pour s’ancrer 2 milles plus loin à la pointe des Fontettes.
Au réveil le 4 au matin, oh surprise, on était ancré au milieu du chenal d’entré du port ST.Jean-cap-Ferrat, donc re déplacement au moteur jusqu’à l’anse de la Scaletta 1.5milles plus loin.
le 4 journée tranquille au mouillage parmi de superbes bateaux de luxe.

5 au 9 septembre Anse de la Scaletta – Villefranche sur mer
Navigation 4.6 milles moteur 1.5h F1
Travaux : nettoyé la coque dessus avec le narguilé et bouteille de plongé sur le pont.
Oublié le chapeau du capitaine au bistro lors de l’apéro et plus jamais revu.
Navigation tranquille au moteur en longeant la rive. Visite de l’anse des Fosses et Lilong au bout du Cap Ferrat puis entrée dans baie de Villefranche sur mer à la recherche d’un bon mouillage.
Mouillage avant et arrière afin de tenir le bateau dans l’axe de la houle.
6 au 8 resté sur place avec visite de la ville et avitaillement au marché. Avons fait écarter un bateau moteur ancré trop près de nous
9 au 10 septembre Villefranche sur mer – Anse de la Salis (Antibes)
Navigation 12.3 milles moteur 1.7h F1-4
Sortie de la rade de Villefranche sur mer au moteur puis voile en ligne droite jusque devant le port d’Antibes.
Longer la baie des Anges ne semble pas très intéressant. Avec la route et l’aéroport.
Au mouillage dans l’anse de la Salis après le port d’Antibes. Aperçu le Belém venu s’ancrer à 1 milles de nous pour passer la nuit.

10 au 12 septembre Anse de la Salis – îles de Lérins
Navigation 14.3 milles moteur 3.9h F1-3
Au départ essayé pendant ½ heure de rattraper le Belém qui venait d’appareiller afin de filmer ce beau bateau mais il était trop rapide pour nous.
Longé la rive du golf de Juan ou d’immenses Yacht mouillait . Par exemple le ACE accompagné de son bateau technique nommé Garçon. (Un autre monde)
Passé la pointe de la croisette (Cannes) et contourné l’île St. Marguerite pour nous ancrer entre celle-ci et St. Honorat. (Îles de Lérins).
Viste d’un nageur d’un bateau voisin . Bonjour, je m’appelle Robert et je suis suisse. Donc apéro et ensuit repas en groupant nos repas au bord de leur bateau avec sa compagne Daniela. Soirée musicale car Robert et leader du groupe de rock Suisse Allemand Aeyweg. Leur port d’attache est à la Napoule.
Un voilier nous à frôlé le piff de l’étoile-filante à 2 mètres sous voile par force 1 et à fini par taper un catamaran à Pizza (on peu commander des pizzas en mer !) pour ensuit prendre la fuite et se faire ramener via un pneumatique par la propriétaire du cata. Il y a des sacrés touristes et à l’ancre il faut se méfier des autres.

12 au 13 septembre îles de Lérins – anse entre Théoule sur mer et pointe de l’aiguille
Navigation 7 milles moteur 2.1h
Moteur pour traverser le golfe de la Napoule et passage dans l’entrée du port de la Napoule très joli.
puis moteur le long de la rive jusqu’au point de mouillage près de la pointe de l’aiguille.
En montant dans l’annexe, une vague et grand écart du capitaine qui passe au jus et perds ses nouvelles lunettes Varilux et tout le zoinzoin à 1200€ achetées chez Atol deux mois auparavant.
Bravo…..
Bon ben fait de petites courses au magasin avec les ancienne lunettes et promis je monte une cordelettes sur les lunettes ce coup-ci.

13 au 14 septembre Anse pointe de l’aiguille – Baie Notre-Dame (Miramar)
Navigation 3.6 milles moteur 1.3h F1
Mouillage dans la magnifique petite crique au milieu des Rochers rouges de l’Esterel.
Balade avec l’annexe dans les rochers.
Baignade accompagnée d’une méduse. Un peu les choquotes…..
14 au 15 septembre Baie Notre-Dame – L’île d’or
Navigation 7.9 milles moteur 2.3h F1-3
Longé la côte jusqu’à l’île d’or et ancré derrière celle-ci. La légende dit que Hergé se serait inspiré de cette ile pour son album Tintin et l’ile noir. Joli coin

15 au 17 septembre L’île d’or – St-Raphael
Navigation 6.1 milles moteur 2.8h F2-3
Longé la côte et tentative de dormir au vieux port mais pas de place. Nous avons donc été au port de Santa-Lucia.
Donné un coup de main pour réparer une arrivée d’eau à Valérie et Sophie amarrées en face de nous. De ce fait nous avons été invités sur leur bateau moteur pour l’apéro avec en plus Jean-Claude et Nathalie leurs amis. Puis pour les 50ans du port petite fête sur la place du port avec des sardines grillés puis fini la soirée avec l’équipe sur l’étoile-filante.
Acheté la bouée d’ancrage Grippy chez Uship et ajouté un câblot de 40m sur la chaine d’ancre.
Nuitée 41.35€ deux nuits 82.70€

17 au 18 septembre St-Raphael – Pointe de la Garonnette (San-Peire – Les Issambres)
Navigation 7.5 milles moteur 0.9h F3-4
Coupé à travers le golf de Fréjus jusqu’à la pointe des Issambres puis cap sur la pointe de la Garonnette. Repris le mouillage à 4 reprises. La tenue n’était pas très bonne.

18 au 23 septembre Pointe de la Garonnette – Plage de la Bouillabaisse (St-Tropez)
Navigation 12.7 milles moteur 1.7h F3-4
Longé la cote nord du golf de St-Tropez . Visite de port Grimaud et Cogolin puis cap sur la plage de la bouillabaisse. Ancré parmi les Megayacht et juste à côté d’un magnifique bateau moteur nommé KISS de 50 mètres.
Le 19 resté à bord tranquille.
Le 20 visite du port de St-Tropez en annexe puis départ avec l’étoile filante dans la baie des Canebiers. Passé devant la maison de BB puis retour au mouillage sur la plage de la Bouillabaisse
Navigation 5.2 milles Moteur 2.5h
Le 21 escapade avec l’annexe à St-Tropez et dîner au restaurant « le Quai »
A minuit le 21, coup de vent F7 faiblissant au petit matin à 5-6 donc nuit blanche devant l’électronique et le Radar à surveiller notre position et tenu d’ancre et les positions des autres bateaux au cas ou un des ses monstres nous déraperait dessus.
Le 22 au matin en annexe départ au marché de St-Topez puis repas crêpes sur le port
Pour information, une nuitée en septembre au port de St-Tropez coute 88€ . La aucun regret de dormir à l’ancre.

23 au 27 septembre St-Tropez – Cavalaire
Navigation 20.5 milles moteur 4.7h F2-3
Longé la côte et passé le cap Camarat, Taillat , et Lardier. Resté à la dérive dans la baie de Cavalaire pour dîner. Nous aurions bien dormi à l’ancre au cap Taillat mais la météo nous annonçait du vent du E à force 7-8 pour l soirée déjà. On y retournera un jour…
Bien abrité dans le port nous avons profités de faire quelques emplettes à Carrefour ainsi que le marché de Cavalaire. Acheté aussi du matériel pour pêcher.
Nuitées 34€ compté que trois nuits car nous partions à 0600 « Sympa) soit 102€

27 au 28 septembre Cavalaire – Calanque du cap Nègre
Navigation 6.3 milles moteur 2.4h F1-2
Au mouillage derrière le Cap
Tentative de pêche fructueuse avec un Chinchard de 270 gr. Un peu de peine pour lui. On a plutôt l’habitude d’avoir des poissons déjà morts. Là il nous fait pitié mais on le mangera dans quelques jours quand on aura oublié…..

28 au 30 septembre Calanque du cap Nègre – Port-Cros
Navigation 12.4 milles moteur 0.7h F2-3
Mis le cap sur l’anse de Gau puis sur Port-Cros. Belle journée de voile .
Amarré au ponton à Port-Cros
Le 29 4 heures marche sur l’île avec de magnifiques points de vue.
Suite à l’annonce de forts vents pour plusieurs jours nous nous sommes décidés d’écourter notre séjour et de partir le lendemain .
Nuitée 30.9€ Total 61.80

30 septembre au 2 novembre Port-Cros – Bormes les Mimosas
Navigation 29 milles moteur 1.7h F3-4
Départ avec 1 ris dans la GV et superbe journée de voile dans la rade de Bormes avec le tour de Port-Cros.
Nous avons rendez-vous avec la Société Ewincher de Bormes, qui nous proposait un Update gratuits de notre manivelle de winch électrique.
Bonne tabassée durant la journée du 1er novembre durant la quel nous avons récupéré notre manivelle révisée.
Nous n’avons pas trouvé l’endroit très chouette. Il aurait fallu monter au village qui parait-il est magnifique mais c’est à 8 km et ça monte sec.
Acheté chez Uship deux bracelets SEATags homme à la mer.
La nuit du 30 au premier nous à été facturé pleine saison à 55€ la nuit et la suivante hors saison à 22.50€. L’administration du port n’as pas voulu faire un geste. Ce fut le port le plus cher de notre voyage.
Nuitée 55 + 22.5€ total 77.50

2 au 3 octobre Bormes les Mimosas – Fort de Brégançon
Navigation 5.5 milles moteur 1.5h F1
Départ direction cap Benat jusqu’au fort au moteur
Mis au mouillage derrière le fort et balade avec l’annexe dans les rochers.
Très joli coin .
3 au 4 octobre Fort de Brégançon – Porquerolles Baie du Langoustier
Navigation 14.4 milles moteur 1.6h F2-3
Belle journée de voile à la fin au près serré. Attrapé 3 maquereaux en une fois.
Mouillage dans la magnifique baie du Langoustier .
Tournage d’u film sur un gros voilier à proximité
Magnifique coucher de soleil.

4 au 5 octobre Porquerolles Baie du Langustier – Baie de l’Alicastre
Navigation 3.6 milles moteur 1.7h F2-3
Joli baie bien abrité et bonne tenue de l’ancre . Après-midi rafales E F6-7

5 au 6 octobre Porquerolles Baie de l’Alicastre – Baie de de la Garonne (rade de Toulon)
Navigation 12.6 milles moteur 1.5h F3
Bel navigation sous voile. Avons dû éviter des Scooter de mer qui faisait les cons. Péchés 3 poissons de marque inconnue de 1 kg à 1.2kg.
Joli baie près du village Le Pradet . Un catamaran sur foil s’entrainait et sa vitesse était impressionnante.
Aide une jeune fille qui a chaviré avec son dériveur 425. Rejoint à la nage le poids du capitaine à permis de redresser l’embarcation.
En soirée, magnifiques lueurs rouges sur le village et les parois rocheuses

6 au 9 octobre Baie de la Garonne – île des Embiez
Navigation 16 milles moteur 3.30h F1-3
Navigation voile et moteur avec une forte houle pas très agréable.
Passage du cap Sicié puis cap et contournement des Embiez.
Amarré dans le Port des Embiez puis balade sur l’île. Magnifiques diversités de fleurs et d’arbres et jolis coups d’œil.
Le 7 venue de Patrick, ancien collègue de travail, avec son amie Françoise.
Apéro sur l’étoile-filante puis diner au restaurant puis ballade sur l’île.
Le 8 pluie et mauvais temps donc resté au calme dans le port. Pour le 9, fort vent annoncé dès la fin de matinée.
Nuitées 36€ total 108€

9 au 12 octobre Les Embiez – Sanary sur mer
Navigation 2.7 milles moteur 1.7h F6
Sortie de la place de port aux Embiez fait dans une molle de vent car le passage dans le chenal entre les pontons était étroit et le vent défavorable pour redresser le bateau (pas d’hélice d’étrave sur l’étoile-filante).
Arrivée à Sanary sur mer fastidieuse car peu de place pour manœuvrer et l’équipe portuaire par très douée pour donner l’emplacement exacte. Nous nous sommes mis à coté d’un catamaran Lagoon 40 avec un sympathique couple Bernard et Edith basés à Palavas qui nous ont bien aidé.
Naturellement cela à fini par une amitié et quelques apéros et repas aux deux bords.
Apéro aussi avec Daniel et Pascale naviguant sur un Geabsea aussi de Palavas.
Très joli Sanary sur mer et le port avec tous ses pointus est très pittoresque. A voir.
Nuitées 40€ Total 120€

12 au 13 octobre Sanary sur mer – Baie de Bandol
Navigation 9.3 milles moteur 2.3h F3-4
Navigation au génois seul jusqu’à la baie de la Moutte. Intenable avec la houle entrante nous nous décidons de retourner au fond de la baie de Bandol mieux abritée avec la houle de SE.
Malgré cela nous nous sommes bien fait rouler par la houle qui contournait la pointe de la Cride.
Donc pas une super nuit.

13 au 17 octobre Baie de Bandol – Cassis
Navigation 14 milles moteur 0.7 F3-4
Navigation génois seul sur une mer houleuse. Passage du cap bec de l’Aigle et arrivée à Cassis.
La place visiteur sur le môle bâbord et mal protégé en vent du sud-est. Arrivée du mauvais temps avec du vent F8 et pluie durant 3 jours. Le bateau roule fortement dans le port et les amarres s’usent et soufrent.
Le 16 venu de nos amis Jean-Michel et Rosline. Apéro à bord puis souper dans un bistrot sympa à Cassis.
Par le brassage de l’eau dans le port le tuyau d’amené d’eau des WC c’est bouché au raccord situé sous la cuvette. Comme d’habitude c’était le dernier endroit après démontage de la pompe et de la tuyauterie. Au fond du raccord un petit filtre protège la vanne de coupure et celui-ci était bouché par des petits copeaux de bois.
Nuitées 47 € Total 188€

 

17 au 20 octobre Cassis – Marseille
Navigation 20 milles moteur 5 heures F1-2
Au départ de Cassis plus d’eau de refroidissement à la sortie de l’échappement. Après contrôle du filtre et de l’impeller il s’avère que le tuyau se trouvant entre la vanne d’entrée d’eau et le filtre est bouché par des copeaux de bois (idem que pour les WC). Débouché avec du fil de fer.
Visite au moteur des calanques entre Cassis et Marseille. Passage entre la côte et l’île de Jarre puis entre l’île Maire et l’île Tiboulen puis cap sur le port de Marseille. AU large de Marseille nous avons passé sur un filet à la dérive heureusement coupé par notre coup-orin Spurs fixé sur l’arbre d’hélice.
Entrée mythique dans le port de Marseille et amarrage au club nautique CNTL,
Passé du bon temps à Marseille avec visite de la plus vielle quincaillerie du coin et achat de documents nautiques pour notre prochain périple et petites bouffes au bistrot.
La place d’amarrage vraiment bien placée et étonnamment tranquille en étant en plein centre.
Nous reviendrons.
Nuitées 31€ Total 93€

20 au 21 octobre Marseilles – Crique de Méjan
Navigation 10.3 milles moteur 2.5 heures F1-2
Joli mouillage dans la crique de Méjan. Venu de pleins de bateaux l’après midi puis le soir solo avec un autre voilier. Un pécheur nous accoste pour nous informer qu’il pose un filet à la sortie de la crique et que nous ne pourrons pas sortir avent 7 heures du matin. Pas de problème lors de notre départ le filet était levé.

21 au 23 octobre Crique de Méjan – Martigues
Navigation 20 milles moteur 4 heures F1-2
Objectif le port de Caro. Malheureusement pas de place disponible donc nous tirons jusqu’à Martigues. Le passage sous un des ponts du canal de la Caronte à 22 mètres de haut était impressionnant. Il nous semblait que nous allions toucher alors que nous avions une marge de 2 mètres. N’ayant pas de réponse à la VHS pour la capitainerie nous nous mettons contre un quai réservé puis un bateau de passage nous indique une place libre sur leur ponton.
Visite de Martigues et passage à la fête de la châtaigne. Devant le bateau un Mandarinier. Avons cueilli des mandarines amères et avons fait un petit jus qui s’agrémente bien pour remplacer le citron dans les Mojitos. N’ayant pas vu de capitaine de port ni de capitainerie nous sommes partis un peu comme des sauvages.

23 au 25 octobre Martigues – Port Camargue
Navigation 54 milles moteur 3.2 heures F4-6
Moteur jusqu’à la sortie du canal de la Caronte puis voile au portant jusqu’à la sortie du golf de Foss.
Ensuite 2 ris au près serré durant 6 heures. Belle navigation un peu musclée jusqu’à la bouée cardinale de l’Espiguette et ensuite moteur avec le vent dans le pif jusqu’à port Camargue.
Le 24, tramontane à force 8. Survol de Canadair faisant des exercices de pompages dans la bai .
Nuitée 22€ Total 44€

25 – 26 octobre Port Camargue – Sète
Navigation 21 milles moteur 2 heures F1-4
Voile au portant direction Sète. A mi-chemin plus d’air donc appui au moteur puis à nouveau du vent nous obligeant à tirer des bords.
Le soir passage des ponts et retour dans notre place pour passer l’hiver
19 novembre retour en Suisse pour les fêtes de fin d’année

Recapitulatif:
Navigation 577 milles moteur 111 heures
Diesel 355 litres à env 1.7€ 604€
Nuitées dans un port 920€ pour 24 nuitées soit en moyenne 39€
Total 1524€ pour deux mois

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *